Basso bisse

Publié le

En deux jours Ivan Basso aura redoublé les regrets de ses supporters. Magistral vainqueur hier, on l'attendait un peu moins aujourd'hui sur le dernier chrono du Giro. A croire qu'à 40 jours du départ du Tour de France il s'agit de frapper un grand coup. A défaut de remporter le Giro, Basso aura été la grande animation de la course.

Pour la course au rose, la bilan est équilibré entre les prétendants. Salvoldelli a pris la minute prévue à Simoni et la minute et demie prévue à Rujano. Pas de surprise donc et demain c'est 2'08" que Simoni devra reprendre au coéquipier d'Armstrong. Difficile de se lancer dans le moindre pronostic. Demain les coureurs devront grimper le col le plus difficile du Giro: 15 km à 9% de moyenne dont 8km en terre battue ! L'arrivée sera jugée à Sestrières, là où le leader de Salvoldelli a assomé le Tour de France en 1999.

Les deux minutes d'avance paraissent courtes en comparaison à la difficulté de l'étape alors s'il s'agit de faire un pronostic, pourquoi ne pas miser sur Simoni...

Publié dans veloday

Commenter cet article

Steph 29/05/2005 01:53

Bonjour,

Je viens juste de découvrir ce blog que je trouve sympa. Bravo et bonne continuation!